BEIRUT est de retour avec un nouvel album studio, 4 ans après le succès de The Flying Club Cup (2007).  Zach Condon a choisi de créer son propre label Pompeii Records pour réaliser The Rip Tide, enregistré entre New York, Albuquerque sa ville natale et Santa Fé. Pour chaque ville visitée une ambiance enregistrée :  New-York et l’énergie électrique, Santa Fe et les orchestre mexicains puis les rythmes entêtants du sud.

Avec ce troisième album BEIRUT a trouvé l’équilibre parfait entre le folklore balkanique qui a fait sa renommée  et l’écriture de vraies chansons pop.

Voici « SANTA FE », le 1er clip extrait de The Rip Tide :


Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.