by

The Wankin’ Noodles : relève rock West-Coast

Depuis les Transmusicales 2009 et leur prestation convaincante, les Wankin’ Noodles ne cessent d’électriser leur public avec une présence et une énergie scénique indiscutable. Le groupe, fierté de la Bretagne rock’n’roll  viens tout juste de rejoindre l’équipe d’artistes internationaux gérés par le tourneur Radical Prod. Et avec ceci? Un album en préparation : une galette qui sans aucun doute prouvera qu’ils sont bien la relève rock de la « West -Coast »!

.Votre musique s’apparente a un rock 60’s bien nerveux…
On aime bien dire qu’on fait une sorte de mélange entre cette espèce de matière première dans le style des groupes des années 60/70 (les Who, les Kinks, Led Zeppelin). D’ailleurs on s’est complètement éclatés quand on a vu The Hives en concert. Ils sont une de nos influences majeures, il y a aussi Eagles of death metal et WolfmotherBlack Sabath) qu’on écoute beaucoup donc on est autant ancré la dedans que dans le rock 60’s.

Si vous deviez définir votre musique ?
Rock And Roll ! Rock’n’roll garage, un peu pop…en bref du garage universel ! Avec un peu de tout ce qu’il y a de bien lié à notre sauce.

.Le premier EP est sorti en février 2009. Le prochain sort en septembre 2009 toujours. Comment s’est passé l’enregistrement du deuxième EP ?
C’est quelque chose de phénoménal. On a eu la chance d’avoir un ami qui était au studio de la Seine à Paris et la semaine avant, Ghinzu venaient enregistrer des guitares. Il y aura sûrement un making-of que les gens pourront voir. On a eu ce studio la pour 24 heures, c’es à dire qu’on avait une nuit, on a enregistré trois morceaux et on a dormi une heure chacun. Dans l’idée du live, de la précipitation c’était super ! Mixé et masterisé très rapidement, en 3 semaines on avait notre EP. D’ailleurs on va retourner en studio enregistrer un quatrième morceau. On voulait sortir un 4 titres, mais ce sera un 5 titres qui sortira en septembre. Il sera en téléchargement gratuit sur le net.

Vos visuels sont particuliers (type chasse à courre sur le premier EP) , comment vous est venue cette idée ?
Ce côté « tradition, art de vivre, aristocratie » est venu d’une chanson, « the hunt ». Une grosse métaphore sexuelle qui parle plus de chasse aux filles que de chasse à courre. On a donc décidé de baser l’univers visuel du groupe sur la chasse. Même si c’est décalé, ça donne un côté visuel très fort. Les costumes sont très beaux, on a voulu faire quelque chose de très beau, à l’ancienne. Parce qu’on est à l’ancienne !

.Du 15 au 17 mai 2009, vous avez réalisé votre premier clip « the Hunt« . C’était comment le tournage ?
Un super tournage, en pleine nature. Pour être très synthétique : les Wankin’ Noodles, une centaine de chiens plus grands que nous, des chevaux, un manoir, une propriété hallucinante, la verdure, un étang et des gens géniaux…

Propos recueillis par Thomas-Jankev Guezou aka Salt pour Paplar et Les Oreilles de Jankev.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.