Free Moral Agents – “Control This”

Format : Album
Éditeur/Label
: Gold Standard Labs
Sortie
:  le 28 septembre 2010
Genre
: Jazz/Funk/Soul/Dub/Psyché….

Free Moral Agents est le projet d’Isaiah Ikey Owens d’abord clavier de Mars Volta mais aussi musicien très demandé (collaboration avec Sublime, El-P, Dave Sitek, Saul Williams…). Il conçoit Free Moral Agents comme un projet solo qui deviendra  un sextet qu’il mènera avec la chanteuse Mendee Ichikawa. Pour former la bande, Reid Kinnet au Fender Rhodes, Jesse Carzello à la guitare, Dennis Owens à la basse et Ryan Reiff à la batterie s’ajoutent au groupe pour créer la formation actuelle de Free Moral Agents.

L’album intitulé « Control This » sorti le 28 septembre dernier n’est pas vraiment disponible chez nous, peut-être faudra-t-il attendre un peu ou se le procurer à la source en Californie. Le problème de l’approvisionnement passé, attardons-nous à présent sur le disque. Si on peut penser que ce genre de musique, parfois posée, sombre et classieuse pourrait être chiant à mourir, on se plante complètement (pour cet album). L’objet est purement et simplement un ovni musical : 12 titres uniques et captivants à faire paraître l’écoute de l’album  comme un véritable jeux de piste musical. On se surprend à voyager dans l’univers de chaque morceau en se laissant au choix bercer par la voix envoutante de Mendee Ichikawa ou bien par toutes les nappes de claviers toujours omni-présentes.


Les disquaires vont encore souffrir, on ne peut pas du tout mettre d’étiquette sur cet album. Même si on peut retrouver quelques sonorités funky, soul, jazzy ou psyché, l’album regorge de morceaux envoutants comme ce «Gem from a broken Rock » avec un  clavier fascinant qui élève nos petites mirettes jusqu’au ciel  ou alors « Ageless » un autre morceau à la pureté sans faille. Quant à « When I smile », ce morceau représente parfaitement l’esprit du disque : d’abord funky et psyché, créant un pont entre Portishead et Sly & the Family Stone puis changeant de rythme frôlant la drum’n’bass… Après l’écoute du disque, on  perd totalement ses marques, mais alors, qu’est-ce que c’est bon!


Isaiah Ikey Owens nous offre un album riche en expérimentations, accessible avec comme maître-mot « envoutant ». Mike Patton ou les membres du groupe Ursus Minor ont trouvés outre une formation à leur hauteur, de nouveaux compagnons de route.
Géniallissime, une prouesse sonore rare ces temps-ci.

Thomas « Jankev » GUEZOU


0 Replies to “Free Moral Agents – “Control This””

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.