On the road with… Wankin’ Noodles

Il n’est pas courant de pouvoir suivre un groupe en tournée, alors pour vous les amis, j’ai suivi des rockeurs rennais : les Wankin’ Noodles. Ils jouaient fin juin au festival « les nuits de l’Erdre » (44) en compagnie d’artistes comme Izia, Catherine Ringer, Skip The Use et beaucoup d’autres. Voici le récit de cette date estival vue de derrière la scène !

16h00 : Départ de la Wankin’ Noodles Compagnie. Toujours des retardataires, c’est au tour de Seb (le bassiste du groupe) d’arriver une poignée de minutes après les autres. Rapidement excusé, il est avec Michel (l’ingé son du groupe) le seul à avoir le permis de conduire et c’est le plus vieux de la bande. Mieux vaut pas tenter le diable avec lui !

16h12 : Les dernières petites formalités réglées, tout le monde attache sa ceinture ! Etonnamment, il fait chaud (ça se fait rare ces temps-ci !) et Francis, le guitariste se pavane en marcel (il aime bien). Avant de prendre la route pour le festival des nuits de l’Erdre, on passe par le studio de répétition du groupe. L’endroit s’appelle « Bas Village » et c’est le spot des musiciens rennais. On y croisa d’ailleurs les Popopopops en pleine répétition. Tout le monde prend son matos et comme d’hab’ qui en chient le plus ? Le bassiste, avec son énorme ampli et Romain le batteur, avec son kit complet de futs et toms en tout genre ! Finalement, être chanteur ça a du bon ! « Tu prends quoi toi Régis ? Micro et pied, pourquoi ? Non comme ça, pour savoir ! ».


16h38 : Départ, c’est parti pour une heure de route. Alors que je m’apprêtai à piquer un somme, le groupe commence à parler de son futur clip… Quoi ? Passer à côté d’un scoop pareil ? Sieste remise à plus tard, j’écoute attentivement Romain, qui a écrit le scénario et fait l’inventaire de tout ce qu’ils auraient besoin pour réaliser ce clip ! Malheureusement, je ne peux pas vous dévoiler le pot au rose, même si j’en ai très envie, je leur laisse quand même la liberté de présenter eux-mêmes leur futur bébé !

17h12 : Même si par sympathie, j’ai pris avec moi une bouteille de Coca toute fraîche, Michel, au volant de la caravelle a une envie de bouteille d’eau… Nous nous arrêtons donc sur  une aire de repos pour acheter la bouteille à Mich-Mich ! Il était content.


18h17 : Arrivée sur le site du festival de Nort-Sur-Erdre. Les gars, à l’avant, s’occupent avec le son et calent un bon vieux « Jump » de Van Halen pour l’entrée sur site des Wankin Noodles ! Effet, « soufflé au fromage », tout le monde s’en fout à côté ! En même temps, il n’y a pas grand monde pour accueillir les groupes… Une fois garé tout près de la bonne scène, le régisseur arrive pour saluer les gars, régler les babioles habituelles, et annoncer une petite surprise…


18H45 : Le groupe découvre sa loge : SURPRISE !!! C’est un magnifique camping-car vintage tout équipé ! De la marque « Magnum », tu connais? Il renferme l’odeur inimitable de nos vieilles caravanes d’antan, dépaysement assuré pour des Wankin’ Noodles ravis : « par contre, on avait demandé des magnums à la production, pas UN magnum ! ».

18h50 : Première bière ! Avec une compagnie de charme : Izia. La fille du grand Jacques (Higelin, bien sûr) échange quelques bières et quelques vannes avec Romain et paye sa tof souvenir ! Pendant ce temps-là, le reste du groupe cire les pompes des Hives avec Jay, le bassiste de Skip The Use… Ambiance camping pour tout le monde, Catherine Ringer passe même leur faire un petit coucou : « vous êtes sacrément à l’aise dans votre caravane les gars ! ».

19h37 : L’apéro s’écourte pour passer au repas. Le catering se trouve sous un joli chapiteau bleu apparament sponsorisé par la marque de guitares Lag… Quelques casquettes à l’éffigie de la marque sont posées sur les tables, Régis ne quittera pas l’une d’elles au grand dam de ses collègues « Régis, enlève cette casquette pourrie ! ». Pendant le repas, c’est la bonne ambiance, les plats sont copieux et plutôt bons. Bref, on a bien bouffé quand même !

20h48 : Régis ne porte pas seulement la casquette de chanteur de rock, il est aussi le gérant de la Wankin’ Noodles Compagny ! Pour vous écrire toutes ces lignes, c’est en échange d’un petit coup de main que le boss de la compagnie m’a permis de les suivre. Ce coup de main, easy : vanter les mérites du groupe et tenir un stand pour vendre les tee-shirts, les badges, les décapsuleurs à l’effigie du groupe et évidemment les disques ! En fait, pour tout vous dire, c’est tenir le « Merch’ » quoi ! Pendant ce temps-là, Catherine Ringer jouait sur la grande scène un set impeccable… mais y’a rien à faire, on pense toujours au regretté Fred Chichin.


21h50 : Tout le monde se change. Francis et Régis débattent ensemble : slips ou boxers Superman ? Choisis ton camp camarade ! Francis, le petit jeune de la bande en prends pour son grade, grand amateur de marcels, il ose garder le sien sous sa chemise et ce, même sous les brailleries des autres (jaloux ?) : « minet, minet, minet ! T’es un minet Francis !». En fait, c’est François, mais tout le monde l’appelle Francis…

22h30 : C’est le moment de préparer le stand. Le merchandising est déjà prêt et quelques bénévoles du festival sont ravi de donner un coup de main : sympa ! Par contre, on a perdu Seb, et c’est lui qui a les clés de la caisse. Finalement, il arrive 10 minutes après, c’est bon !

23h00 : Concentration. Le matos est sorti, prêt pour être monté sur la scène. Le « Line-Check » débute.

Le line-check : Quand l’ingénieur son n’a pas le temps, l’envie ou la possibilité de faire des balances, il fait ce que l’on appelle un « line-check ». Pendant le changement de plateau, quand le groupe s’installe sur scène, les techniciens placent et patchent les micros sur scène, à la console l’ingénieur vérifie que tous les micros fonctionnent… et prépare sa console (Gain, EQ, 48V, routing, sous-groupes, effets, traitement…) et les envois d’auxiliaires pour les retours s’il n’y a pas de régie retours. Après, celui-ci doit faire sonner son groupe le plus vite possible car le public n’est pas là pour voir des balances mais un vrai concert… et là, la pression monte ! Pour info: Line-Check signifie « vérification des lignes ».

Francis prépare avec minutie son pédale-board. Michel, l’ingé son, prépare la batterie et sa bardée de micros. Régis prend une minute de répis, bière à la main en écoutant attentivement le groupe qui les précède « Cabadzi ». Enfin, Seb, lui aussi prépare son pédale-board pendant que Romain est parti de son côté en solo pour une petite vadrouille avant de frapper la peau de ses futs.


00h17 : Line-check impec. Tout est OK pour le show ! Izia, termine son set et annonce la suite : THE WANKIN’ NOODLES !!! Dans un peu plus de 10 minutes les gars montent sur scène, dernières petites modifications, rituels d’avant-scène, dernières gorgées… Les musiciens montent sur scène avant leur frontman, Régis attends un peu avant d’entrée sur scène et de mettre et donne point de départ d’une heure de VRAI rock’n’roll ! Les Wankin’ Noodles laisseront derrière eux une bonne dose de sueur et d’énergie pour le plus grand bonheur des festivaliers de cette édition des nuits de l’Erdre.


01h20 : Le show terminé, on fait le point sur le merchandising… Pas si bien situé que ça, le résultat n’est pas là… Ce ne sera définitivement pas ce soir-là que le groupe aura fait fortune avec ses produits dérivés… Mais on y croit, ça viendra ! Régis : « de toute façon, on vend jamais rien en festival… ».

03H00 : Dodo à l’hôtel. On gardera un bon souvenir de ces Nuits de l’Erdre avec un petit bémol : le domac du soir était trop loin… !

À bientôt pour de nouvelles aventures !

Jankev

Retrouvez ci-dessous la totalité des photos :


Wankin' Noodles - Tu Dormiras seule ce soir - Les Oreilles de JankevWANKIN’ NOODLES
Nouvel album : « Tu Dormiras Seule Ce Soir »
(Wankin Noodles Company – ILCM Publishing)

– Disponible le 11 avril 2012 (digital) et le 18 avril 2012 (CD) –

Toutes les infos sur le groupe : ici


0 Replies to “On the road with… Wankin’ Noodles”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.